Les vins des repas de fêtes

fetes

Les fêtes de fin d’année sont des occasions parfaites pour sortir des beaux flacons de la cave, ou pour rendre visite chez son caviste pour acheter quelque chose d’un peu spécial… Et puis dépoussiérer les carafes et préparer les beaux verres, en attendant le plaisir du partage avec proches et amis…

Mais le plaisir gustatif procuré par les beaux vins peut être gâché par un service peu réfléchi ou inadapté. Il ne faut pas qu’un vin « fasse regretter le vin précédent » ! Un petit rappel sur les bases n’est donc pas inutile.

L’ordre de service est important :

  1. Champagne
  2. Vins blancs secs, légers, vifs
  3. Vins blancs corsés, ronds, amples
  4. Vins rouges légers
  5. Vins rouges puissants
  6. Vins blancs moelleux.
  • Vins d’origine modeste avant vins de grand terroir
  • Millésimes jeunes avant millésimes évolués
  • Vins légers pour les mets délicats, vins puissants pour les mets riches

Pièges à éviter (même si c’est à la mode) :
Les vins moelleux en apéritif ou en début du repas : ils saturent le palais, rendant l’appréciation de blancs secs et de rouges compliquée par la suite ;
Le champagne sur le dessert : son acidité prononcée le rend indigeste à la fin d’un repas ;
Les vinaigrettes : le vinaigre et le vin ne font pas bon ménage.

Voici des mets traditionnels de fin d’année, et quelques vins qui se marient harmonieusement avec eux :
Et enfin, on ne négligera pas la température de service, faute de quoi le vin risque de paraître muet / vert / trop capiteux…

Plat Style de vin Vins
Fruits de mer, huîtres, saumon fumé Blanc sec, vif, fruité, non-boisé Sancerre, Pouilly Fumé, Muscadet, Chablis, Viré-Clessé, Riesling, Entre-Deux-Mers, Graves, Bergerac sec, Picpoul de Pinet
Foie gras (1) Blanc sec corsé

ou

(2) Rouge corsé évolué (tanins plutôt fondus)

(1) Pessac-Léognan, Pinot Gris Grand Cru, Pacherenc du Vic-Bilh, vins de la Côte de Beaune

(2) Cahors, Pécharmant, Saint-Estèphe, Pauillac, Bourgueil, Anjou-Villages

Homard, langouste, crabe grillés Blanc sec corsé, racé Chablis Grand Cru, Corton-Charlemagne, Arbois, Côtes-du-Jura, Roussette de Savoie, Condrieu, Hermitage blanc, Limoux
Poissons cuisinés, noix de Saint-Jacques Blanc sec, fin ou corsé en fonction du poisson Savennières, Vouvray, Saint-Aubin, Rully, Saint-Véran, Chignin-Bergeron, Roussette de Savoie, Saint-Joseph, Saint-Péray, Palette, Bellet, Bandol, Patrimonio
Dinde, chapon, poulet, veau, lapin, porc rôtis (1) Blanc sec corsé

ou

(2) Rouge élégant et fin

(1) Pouilly Fuissé, Saint-Aubin, Auxey-Duresses, Saint-Joseph, Crozes-Hermitage, Côtes-du-Jura, L’Etoile, Bellet

(2) Savigny-lès-Beaune, Volnay, Monthélie, Alsace Pinot Noir, Sancerre, Saint-Nicolas de Bourgueil, Graves, Pessac-Léognan, Haut-Médoc

Agneau, bœuf, mouton, gibier à plume (grillé ou rôti) Rouge racé, élégant Margaux, Saint-Julien, Pauillac, Pessac-Léognan, Chambolle-Musigny, Aloxe-Corton, Volnay, Santenay
Gibier à poil, viandes rouges en sauce Rouge puissant Pomerol, Saint-Emilion, Canon-Fronsac, Gevrey-Chambertin, Nuits-Saint-Georges, Corton, Côte-Rôtie, Hermitage, Châteauneuf-du-Pape, Bandol, Les Baux de Provence, Saint-Chinian, Corbières, Faugères, Collioure
Bûche de Noël Pour les bûches (1) au chocolat ou café, un vin rouge muté, (2) aux fruits, un blanc moelleux doté d’une bonne acidité (1) Maury, Banyuls, Rasteau, Porto Vintage ou LBV

(2) Quarts-de-Chaume, Barsac, Jurançon, Alsace SGN, Vouvray, Saussignac

Vous trouverez plus d’informations sur les accords et le service des vins des régions traitées, dans les dépliants ID’ Reflex Vins.
Cheers !

James Turnbull


A propos de l'Auteur :

Got Something To Say:

Votre adresse eMail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*